300 000 euros de vêtements à Paris et Boulogne-Billancourt

Sept homme originaires des pays de l’est ont volé pour plus de 170 000 euros de vêtements dans la boutique The Kooples boulevard Jean Jaurès de Boulogne. Les sept malfaiteurs ont été arrêtés mardi dernier avec plusieurs vols à leur actif.

Voler pour 300 000 euros de vêtements, ça vous paraît peu probable ? Et pourtant, c’est « l’exploit » qu’ont réalisé sept malfaiteurs ! Les ressortissants des Balkans et de Lituanie, âgés de 32 à 51 ans ont été arrêtés et ont été déférés vendredi dernier au parquet de Nanterre. Les hommes ont réalisé une série de cambriolages dans des boutiques de vêtements à Paris et Boulogne-Billancourt depuis le mois de février.

 

Un petit récapitulatif de leur parcours. Le 24 février et le 6 mars derniers, deux vols avec effraction ont été  commis dans les enseignes de la marque The Kooples, rue Vieille du Temple (3e) et boulevard Jean Jaurès à Boulogne. À chaque vol, les sept hommes ont agi de manière identique, ils sont tous entrés en pesant sur la porte du magasin puis se sont servis d’un conteneur à ordures pour transporter les vêtements depuis le magasin vers leur camionnette. Bilan : 174 000 euros de volé.

 

Oui mais comme ces messieurs n’ont pas pensé aux moindres détails, la police a réussi à les identifier. Un des individus se serait servi de son téléphone au moment des faits. Les enquêteurs n’avaient plus qu’à rechercher quel numéro avait été « borné » à l’heure et au jour du vol. Après un long travail de fouille, un nom est ressorti et l’identification des six autres hommes a été facilitée.

 

Les avancées de l’enquête permettent de leur attribuer trois autres faits. La bande aurait également commis des vols importants dans la parfumerie Marionnaud de la rue Saint-Placide le 20 février dernier ainsi que dans les magasins Tara Jarmon et Zapa de la rue Courcelles le 11 et 13 juin. Nouveau bilan : 161 000 euros.

 

Les sept hommes, trois Monténégrins, deux Serbes, un Croate et un Lituanien ont été arrêtés à leur domicile mardi dernier. Une partie du butin a été retrouvée dans un box du 14e arrondissement ainsi que dans leur camionnette. Le reste a été écoulé lors d’un aller-retour au Monténégro effectué par deux d’entre eux.

 

Les hommes n’en étaient pas à leurs premiers vols, lors de la perquisition, les policiers ont retrouvés des vêtements de marque, des fausses pièces d’identités, 45 000 euros de montres de luxe, deux camions, de l’argent liquide, un dispositif permettant de neutraliser les antivols de vêtements et les deux conteneurs à ordures javellisés.

 

 

En outre, une sacrée organisation démantelée…

 

Partager cet article

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.
Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.